Madame Blavatsky

1831-1891

« L’Éternité de l’Univers comme un espace sans frontières est périodiquement  » la cour de récréation d’Univers  »
innombrables se manifestant et disparaissant sans cesse. »

« L’identité fondamentale de toutes les Âmes avec la  » Sur-âme Universelle « , qui est elle-même un aspect de la Racine Inconnue ; et le pèlerinage obligatoire pour chaque Âme – étincelle du créateur – à travers le Cycle des Incarnations conformément à la loi Cyclique et Karmique. »

« La roue de la juste Loi continue inlassablement. Elle moud nuit et jour. Elle sépare l’enveloppe du grain doré. La main du Karma guide la roue ;  les révolutions marquent le battement du cœur Karmique.

La Théosophie

Helena Petrovna Blavatsky, une des fondatrices de la Société Théosophique, était une femme remarquable qui a eu un grand impact sur la pensée du monde occidental. En son temps, elle a été très controversée à cause de ses capacités remarquables de perception extrasensorielle, sa nature franche et franche, et ses attaques courageuses contre l’hypocrisie et la bigoterie. Même aujourd’hui, elle continue à être le centre de curiosité et d’attention comme étant le précurseur de  » nouvelles  » idées. Sa grande connaissance métaphysique se manifeste dans son travail littéraire qui a directement ou indirectement a influencé des esprits érudits dans le monde entier.

Helena Blavatsky est née d’une famille noble en Russie. Dès sa plus tendre enfance, elle a attiré l’attention avec sa capacité de produire des phénomènes télépathes. Elle ne s’est pas intéressée à ces capacités en elles mêmes, mais surtout aux principes et aux lois de nature qui les régissent. Elle a étudié les sciences métaphysiques et a voyagé à travers le monde, y compris au Tibet, à la recherche de connaissances cachées. Ces voyages étaient inimaginables pour une femme seule au XIXe siècle. Dans les années 1870 H. P. Blavatsky est arrivée à New York et a créé la Société Théosophique en 1875, avec le Colonel H. S. Olcott, William Quan Judge, et d’autres, .

En 1878, H. P. Blavatsky est devenu citoyenne Américaine, la première femme Russe à le faire. En 1879, elle partit en Indes avec le Colonel Olcott, et en 1882, ils installèrent le siège de la Société Théosophique à Adyar, près de Madras. De nos jours, c’est toujours là que se trouve le siège international de la Société qui existe maintenant dans cinquante pays du monde. En 1885, H. P. Blavatsky est retourné en Europe et s’est installée à Londres où elle a terminé son œuvre maîtresse, La Doctrine Secrète. La plus grande partie de la connaissance contenue dans ce livre et dans ses autres écrits provient de professeurs orientaux, avec qui elle avait été en relation dans le passé.

À travers un grand nombre d’écrits, H. P. Blavatsky  » Madame Blavatsky  » ou  » HPB « , ainsi qu’on la nomme couramment, a partagé un peu de son immense connaissance des philosophies et des religions du monde, de la sagesse de l’Est et l’Ouest, du symbolisme, de la métaphysique, de la philosophie ésotérique, et leurs applications pratiques à la vie courante. Elle fut un écrivain très prolifique, et a écrit régulièrement des articles pour les journaux et pour magazines sur une multitude de sujets. Ces travaux remplissent 15 volumes.

« Isis dévoilée » et « La Doctrine Secrète », ses œuvres majeures, recueillent la connaissance des Lois Universelles régissant  l’homme et  l’univers ainsi que son évolution, connaissance qui était depuis des siècles et des millénaires dispersée dans le monde où même en partie perdue. Dernière œuvre et véritable  joyau,  « La Voix du Silence » est son ultime don au monde.

H.P. Blavatsky a consacré sa vie au service de l’humanité, à rapporter la Sagesse des Anciens dans la conscience de ses contemporains. Cette Sagesse Divine qu’elle a appelé la Théosophie, inspire une compassion pour les souffrances des êtres humains et un altruisme pratique qui ne cherchent pas simplement à alléger les symptômes de misère, mais à supprimer sa cause : l’ignorance de notre unité fondamentale avec toutes les autres existences. La vie et les travaux d’Helena Petrovna Blavatsky sont entièrement orientés vers cet objectif.